Mon travail

Dans le cadre des mes études en Master de Chinois langue et civilisation, mais également en Master et Magistère de communication et de médiation culturelle, je suis amenée à réaliser plusieurs projets.
En voici quelques exemples. Je travaille surtout à la réalisation de blog, critiques et dossiers de recherche. Mais également à la réalisation de projets événementiels (sorties culturelles, journées thématiques).

Art Contemporain


Voici un exemple de présentation orale pour nos cours qu'on nous demande de réaliser de façon régulière pour nous entraîner aux prestations orale et à la capacité de résumé. Ce dossier avait pour thématique l'art contemprain en Chine au XXIème siècle. J'aborde dans cette présentation des aspects tels que : les initiatives françaises d'échanges avec la Chine dans le milieu, la place du marché de l'art en Chine, l'art contestataire en Chine (est-il possible ou au contraire censuré) ou encore l'art comme stratégie de soft power pour la République Populaire de Chine.

Islam en terres chinoises


Ce dossier d'étude a été réalisé dans le cadre d'un de mes cours de civilisation chinoise sur les religions en Chine. J'aborde cette thématique de l'Islam en Chine avec plusiseurs axes tels que : l'implantation de l’Islam avec les Hui du Nord. Ensuite la ville de Linxia, ses caractéristiques, ses mosquées 清真寺 et ses mausolées de saints 拱北. Elle est considérée comme la Mecque chinoise. Je présente également les musulmans Hui de Chine et la particularité de leur pratique religieuse. C'était un travail important de recherche iconographique mais également historique.

Migrant tour - Nos balades urbaines


Ici j'ai travaillé avec le projet Migrant tour: c’est un projet autour de la thématique des itinéraires des migrants. Il vise à la création de balades accompagnées par de nouveaux habitants, qui nous mènent à la découverte de quartiers interculturels et cosmopolites, nous révélant des histoires et des sites que même les autochtones ne connaissent pas aussi bien. On a participé à ce projet pour aider à la communication. C'est une co-création (entre Migrantour et deux universités: Paris Descartes et l'Inalco). Nos rôles et nos objectifs étaient de réaliser un travail collaboratif avec les “passeurs de culture”, les bénévoles et les étudiants de Descartes en anthropologie. Ensuite il fallait restituer ce qui avait été fait tout en replaçant cela dans un cadre théorique. Il fallait montrer notre double regard en communication à travers la connaissance des langues et des cultures que l’on étudie à l’Inalco, et de valoriser le projet et permettre un retour sur l’expérience. Un beau projet qui a développé ma compréhension des questions centrales de l'intégration et de la place des mémoires de l'immigration. Cela a permis aussi la découverte d'expériences sensibles et des parcours de vie des acteurs.

Le Palais de Tokyo


Dans le cadre de mon cours “secteur culturel et artistique - La communication dans le secteur culturel et artistique”, nous avons décidé d’étudier, avec mon groupe d'étude, le cas du Palais de Tokyo. On a étudié les spécificités de ce lieu, son approche artistique, ses valeurs et ses choix dans les domaines de la communication et la médiation. A travers cette étude, d'un point de vue méthodologique, nous avons procédé par étapes dans la réalisation de cette étude. Dans un premier temps nous avons fixé un retro-planning pour l'organisation, nous avons aussi prit contact avec Mme Marion Buchloh-Kollerbohm et pu avoir un rendez-vous avec elle au Palais de Tokyo (responsable de la médiation culturelle du Palais de Tokyo). Cela nous a beaucoup appris sur la communication interculturelle dans le secteur artistique et sur les différents métiers qu’on peut exercer. Enfin, cela nous a permis de situer le Palais de Tokyo dans le paysage culturel français et d’en faire une analyse institutionnelle. Pour la réalisation de ce travail on a utilisé des outils tels que: Google Drive, Trello, slack, Doodle, Google Agenda.